Projets

Contexte




Notre système d’éducation est quotidiennement critiqué et l’idée que se font certains parents, enseignants et politiciens de son futur est peu encourageante. Le décrochage scolaire s’intensifie et reste au centre des préoccupations. Dans le même temps, nous avons vu naître et se développer, au fil des réformes, l’approche par compétences, qui caractérise aujourd'hui notre enseignement. Elle s'inscrit dans une logique d’apprentissage davantage centrée sur l’apprenant. Notre association comprend et soutient cette évolution mais est néanmoins inquiète face aux défis qu’il reste à relever. D’un côté, beaucoup d’enseignants et de parents semblent fréquemment désorientés face aux objectifs poursuivis à l’école ou contrariés par ce changement. De l’autre, de nombreux élèves ne s’adaptent pas aisément à la nouvelle pédagogie, ne disposant que de très peu de moyens pour s’y accommoder. Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une problématique complexe et qu’il n’existe pas UNE solution, mais bien un ensemble d’initiatives conjointes dans divers domaines. C’est dans ce contexte que notre association souhaite mettre à profit les ressources dont elle dispose pour agir sur les causes et non sur les conséquences du problème.

Notre vision




Notre analyse et notre expérience du terrain nous permettent d’affirmer que le décrochage scolaire est en partie lié aux difficultés qu’ont les élèves à mettre en place par eux-mêmes un système d’apprentissage autonome efficace qui exploite correctement les différents processus cognitifs dont ils disposent (attention, perception, représentation, mémorisation, langage, raisonnement, prise de décision, …). Par exemple, pour la mémorisation, le problème peut se situer au niveau de l’acquisition et de l’encodage (mettre l’information dans le cerveau), ou du stockage (maintenir en vie les informations encodées) ou encore de la récupération (mobiliser et utiliser les souvenirs stockés). Or, l’usage répété de systèmes (personnels) inefficaces a pour effet de:
  • Diminuer l’attention et la concentration; 
  • Allonger le temps de travail; 
  • Affaiblir la confiance en soi; 
  • Réduire le plaisir d’apprendre; 
  • Provoquer l’ennui, le désintérêt et la frustration; 
  • Inhiber la progression en fonctionnant contre-nature; 
Toutes ces conséquences contribuent, entre autres, au décrochage scolaire.

De façon instinctive, chaque espèce vivante, travaille à s'adapter au mieux à son milieu mais toutes ne le font pas à la même vitesse, avec les mêmes moyens et pour les mêmes raisons. Or, notre système d’éducation nous contraint à nous construire durant une période imposée de notre vie, selon un schéma prédéfini. Ceux qui n’auront pas la chance de s’y adapter naturellement et suffisamment vite seront en danger. Mais il est possible de familiariser les apprenants à des méthodes et des outils innovants qui compensent ces difficultés et qui réduisent les inégalités.